Tout sur le whisky !
Boire

Comment déguster un whisky d’exception ?

En plusieurs occasions, il peut être utile de savoir comment déguster un whisky d’exception, que ce soit lors d’un mariage ou d’une réunion de famille, voire même aux obsèques d’un proche. En premier lieu, il faut notamment savoir que la dégustation d’un whisky passe par les 5 sens du corps humain, et notamment la vue, l’odorat et le goût. En la matière, on parle donc « d’œil » pour la couleur du whisky, de nez pour l’odeur, ou encore de bouche pour désigner le goût au-delà des premières secondes. Vous souhaitez tout savoir sur la dégustation du whisky ? Faisons le point ensemble sur les grandes étapes de cette découverte.

La dégustation du whisky par la vue

De manière générale, le whisky est un alcool de couleur jaune pâle ou ambrée. Cependant, cette teinte peut sensiblement varier, ne serait-ce que par rapport à la nature du fût dans lequel il est conservé ou même en fonction de son nombre d’années de vieillissement. Si certains whiskies sont vieillis dans des fûts neufs, qui colorent très rapidement le spiritueux, d’autres sont conservés dans des fûts ayant déjà servi à un alcool, comme du bourbon, ce qui peut faire varier la couleur du whisky entre cuivré, bronze ou même vert.

À noter que la teinte d’un whisky n’est pas un gage de qualité, puisqu’elle indique uniquement la méthode de fabrication, de production et de maturation du produit concerné.

La dégustation du whisky par l’odorat

Après avoir admiré la couleur de votre whisky, assurez-vous de le laisser s’aérer le temps de quelques minutes avant de le goûter. Cela permet notamment aux arômes de ressortir avec plus d’efficacité. Profitez-en pour le sentir et humer toutes les odeurs qui s’en dégagent, en approchant le verre de votre nez et en comparant les arômes à différentes hauteurs. Si vos premiers pas n’apportent pas beaucoup d’informations, vous allez vous rendre compte avec l’expérience que le nez donne de nombreuses indications sur la maturation, l’âge et le type de grain utilisé dans la fabrication du whisky.

La dégustation de whisky par le goût

Évidemment, le sens le plus important dans la dégustation du whisky reste le goût, d’autant plus qu’il est nécessaire d’avoir certaines connaissances. En effet, cet alcool est un spiritueux connu pour ces 2 types d’arômes, à savoir les arômes issus de la distillation et les arômes issus des fûts. Alors que certains peuvent être frais et fruités, d’autres se manifestent au contraire par leur originalité. Afin de bien saisir le goût d’un whisky, il faut donc réussir à distinguer 3 étapes de la bouche :

  • l’attaque en bouche, qui s’apparente au goût des premières secondes de la dégustation ;
  • le milieu de bouche, qui désigne évidemment le milieu de la dégustation ;
  • la finale, qui détermine le goût du whisky à la fin de la dégustation.

Sachez que le choix du verre peut s’avérer essentiel lors d’une dégustation de whisky. Par exemple, contrairement aux idées reçues, un verre large n’est pas le plus approprié. Mieux vaut préférer un verre à pied en forme de tulipe allongée et d’une taille raisonnable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *