Tout sur le whisky !
Boire

Hakushu 12 ans – une vraie réussite

IMG_1575

Le premier whisky dont je voulais parler sur ce blog est une des très belles réussites japonaises : le Hakushu 12 ans.
Hakushu est la deuxième distillerie historique de Suntory. Elle se trouve dans les montagnes japonaises, près du mont Kaikomagatake, et utilise l’eau des sources locales qui alimentent les rivières Ojiru et Jinga. Ce qui fait la spécificité des whysky produits par Hakushu est cette eau qui est filtrée par le granite des montagnes, mais aussi le fait que la fermentation se fait avec une levure maison et dans des washback en bois (ce n’est pas un cas unique dans le monde, mais on voit plus souvent des washback en inox qu’en bois).

Le Hakushu 12 ans est fabriqué à partir d’orge malté, et à l’issue de la fermentation le wort devenu wash est distillé deux fois. Après 12 ans de vieillissement, l’eau des sources japonaises permet de rectifier le whisky, et on obtient ainsi un whisky à 43% doté d’un arôme fruité très subtil, avec une légère touche de tourbe, mais qui ne doit pas vous faire peur si d’habitude vous trouvez les whisky tourbés un peu dur à avaler.
Comme son comparse l’Hakushu sans âge, c’est une dégustation tranquille et patiente qui vous dévoilera la force de ce whysky. A la première gorgée il se fait un peu attendre, mais après quelques secondes c’est une véritable explosion, et c’est en le buvant que j’ai pour ma part découvert ce que voulait dire « subtilité » pour un whisky : le goût avance masqué, puis se dévoile jusqu’à exploser, un peu en traitre mais cela vaut véritablement le coup.

Si vous êtes plus pragmatique (ou que c’est pour offrir), soyez rassuré, le Hakushu 12 ans a eu une véritable flopée de prix avec des médailles d’or en 2010, 2011, 2012, 2013 dans diverses compétitions et une très bonne note de 92/100 par le BTI.

Comme beaucoup de whisky de chez Suntory, il devient de plus en plus dur à trouver, et les prix augmentent. Vous pouvez encore acheter des bouteilles pour autour de 80 auros, par exemple à la maison du whisky. Un beau cadeau à (s’)offrir en cette période de noël.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *